L’Asie et ses richesses culturelles : L’art d’Asie de l’Est

Art d'Asie

L’Asie est connue pour sa vision historique du monde et ses traditions culturelles distinctes. Dans cette leçon, nous nous concentrerons sur l’Asie de l’Est en tant qu’étude de cas pour examiner certaines de ces traditions dans l’art, la religion et la philosophie afin de voir comment toutes ces idées sont interconnectées. Ce qui nous intéresse ici c’est L’art asiatique.

Art d’Asie de l’Est

Maintenant que nous avons une compréhension de base des philosophies et des religions de l’Asie de l’Est, nous pouvons commencer à parler d’art. Là encore, les traditions artistiques de l’Asie, et même de l’Asie de l’Est, ont varié considérablement selon les régions et les époques, mais elles présentent des caractéristiques frappantes.

Art d'Asie

Tout d’abord, examinons pourquoi les artistes d’Asie de l’Est ont créé de l’art. Les peintures, les sculptures et même les bâtiments créés par les artistes d’Asie de l’Est représentaient des événements réels, des personnages historiques ou des caractéristiques de la nature. Cependant, ils ne représentaient pas toujours ces choses de la manière dont on pourrait s’y attendre.

L’art est-asiatique ne met pas l’accent sur la représentation des choses telles qu’elles apparaissent, mais s’efforce plutôt de saisir leur vérité intérieure. C’est un exemple de la manière dont nous pouvons voir l’influence des philosophies est-asiatiques dans l’art.

Toutes les choses étaient considérées comme existant dans un sens cosmologique, donc même si elles n’étaient pas vraiment vivantes, elles ont toujours un but spirituel par rapport au reste du cosmos. De plus, comme les philosophies asiatiques embrassaient des cycles d’existence, la nature des personnes et des choses était perçue comme fluide, ou toujours en mouvement.